COMMENT PROTÉGER SA FOI SUR LE CHEMIN DE LA DESTINÉE ?
Dans: LA FOI
Vues: 1802
03 déc. 2020

COMMENT PROTÉGER SA FOI SUR LE CHEMIN DE LA DESTINÉE ?

Cette année-là, j’ai dû mettre de l’ordre dans mes relations entre les personnes qui pouvaient nourrir ma Foi et celles qui étaient comme des épines pour ma Foi. J’avais ce rêve et la voix de Dieu qui me guidait.

 J’avais cette ordonnance divine qui était celle de me recroqueviller sur moi-même et de faire ressortir mon potentiel à la surface.

 Tout a commencé avec la photographie, puis le domaine du Coaching que j’ai développé avec plusieurs élèves à travers le monde entier. Ces élèves se trouvent à une autre dimension dans leur domaine. Mais il a fallu que je me sépare. Aujourd’hui, je te raconte une bribe de mon histoire pour t’encourager à protéger ta Foi, parfois au détriment de ta famille. C’est important que je te l’explique parce que je suis consciente que tu cherches l’approbation de ton entourage. Je sais que tes projets sont ralentis parce que tu actives sans cesse la validation des gens. Tu leur raconte sans cesse tes rêves. Mais sache que ton potentiel est différent de leur potentiel. Tu es né(e) pour être  une solution.  Il y a des personnes qui attendent que tu deviennes la meilleure version de toi-même.

En 2017, par un concours de circonstance divin, je foule le sol français. Par la Grace de Dieu, j’épouse une ravissante et belle demoiselle. Avec le temps, je me rends compte que cette union n’est pas seulement la rencontre de deux âmes qui s’aiment. C’était bien plus profond. C’était un mariage divin pour un but précis. Il fallait que je devienne William Djamen, celui qui libère le potentiel des gens, qui aide les gens à passer une autre dimension dans leur destinée. Celui qui allume dans le cœur des gens un feu pour leur dire que c’est possible. Celui qui fait comprendre aux gens que c’est l’Eternel qui prend un Homme de la poussière pour le conduire vers une ville habitable. Avec ma sagesse, je devais être la personne qui explique aux gens, avec le peu que Dieu lui a donné l’importance de fouiller en soi pour libérer la semence que le Créateur a déposé en eux. Je devais passer par un processus douloureux pour y parvenir. A un moment donné, il a fallu que je démissionne de mon travail, le monde du métro-dodo-boulot ou à ton réveil le matin, après avoir pris le petit déjeuner tu empruntes le métro pour te rendre au travail. 

Ce monde n’était plus ma réalité parce qu’il fallait à tout prix que j’explique aux gens. Je devrais être le prototype de mes enseignements plus tard. Comment dire aux gens qu’ils sont capables de vivre de leurs talent si moi-même je ne le vis pas ? Honnêtement, c’est plus facile à dire qu’à mettre en pratique. J’avais du mal à expliquer à mon entourage que Dieu demande de démissionner pour créer ma propre entreprise à partir de peu de moyens. J’ai entendu autour de moi, des piques, des paroles blessantes, des critiques très  amères. En effet, le monde de l’entreprise n’est pas un mauvais monde mais en fonction de notre destinée divine, c’était le chemin qui a été prévu pour mon épouse et moi. Je ne t’encourage pas à quitter ton travail si ce n’est un ordre divin. C’était notre réalité parce que nous devons découvrir la puissance du potentiel. Nous étions confrontés aux critiques négatives. Car une fois que tu es une personne différente dans la société, tu es comme un individu dysfonctionnel. Et c’est dans cette même période que Dieu me révèle mon talent de photographe en m’ordonnant de faire des mariages, des anniversaires, fais des photos gratuits. J’obéis en commençant à servir gratuitement mon talent de photographe aux gens. Au début, c’est très douloureux mais il y avait la passion pour faire de belles photos. Mais ce qui est encore plus douloureux c’est le fait que les gens de la communauté noire n’accordent aucune importance au métier de la photographie.

Je me souviens de ce jour-là, une personne de ma famille qui a demandé ma profession et je lui ai répondu que j’étais photographe. J’ai senti un sourire narquois. Et il demande à une autre personne de la famille la raison pour laquelle j’exerce ce métier avec toutes les qualifications de diplômes que j’ai en poche. Mon entourage ne comprenait pas mon obsession pour la photographie dans les mariages. Mais c’était les exigences de ma Destinée divine. Le genre de femme capable de vivre selon la volonté de Dieu, contrairement à ce que la société impose, il faut une femme de caractère, une femme de destinée.  C’était très douloureux. Plus je développais mon talent de photographe plus la capacité à gagner de l’argent augmentait. Mais ma capacité à planter le sourire dans le cœur des gens s’amplifiait. Celle également de réaliser que je peux créer de la richesse avec mon talent pour prendre soin de ma famille. De plus, je suis capable de porter du fruit avec le dépôt de Dieu en moi. Petit à petit, cela a commencé à grandir. Puis, la loi de la fidélité est intervenue. Elle stipule que lorsque tu es fidèle dans peu de choses, le Créateur augmente peu importe ton appartenance religieuse, il faut juste être un être humain. D’autres talents m’ont été présentés avec le temps. Mais je devais constamment expliquer aux gens ce que je fais, les convaincre que le chemin  que j’ai emprunté est divin et que cela portera du fruit. J’étais en train de défendre mon projet bec et ongle. 

A cette étape, beaucoup abandonnent leur projet surtout lorsque la famille n’approuve pas. Lorsque la famille ne les aperçoit pas dans un  bureau climatisé en costume, beaucoup jettent l’éponge de leur projet, de leur rêve de leur passion. Moi j’avais cette soif d’apprendre dans le domaine du multimédias en ce qui concerne la photographie, les vidéos. J’en raffolais. A un moment donné, je n’avais plus d’énergie de tous le temps expliqué aux gens de croire en moi. J’avais juste Dieu et ma femme qui m’encourageait. Car elle était consciente que le Seigneur nous avait ordonné de suivre cette voie. Au final, j’ai décidé de m’éloigner de pratiquement tout le monde pour protéger ma paix intérieure. Car expliquer tout le temps mon rêve aux gens me bouffait de l’énergie. Les êtres humains surtout ceux qui ne comprennent pas la notion de la Destinée sont blessants dans une société basée sur l’apparence ou il faut avoir un bon boulot, un bon appartement. Tous ceux qui osent rêver, ceux qui osent  poursuivre le feu sacrée qui brule à l’intérieur d’eux, sont souvent acculés, accablés par de sévères critiques. Généralement dans nos familles, c’est la mentalité du colon qui domine c’est-à-dire, il faut avoir un bon boulot avec une bonne rémunération. Mais qu’advient-il  lorsque l’enfant, du jour au lendemain sent un feu monté en lui un rêve, une nouvelle direction, de choses nouvelles. Beaucoup éteindent le feu sacré en eux pour se conformer aux normes de la société. Je me suis éloigné de ma famille, de mes relations pour protéger ma Foi. Aujourd’hui, je suis très content d’être le Fondateur d’une entreprise qui met du sourire aux lèvres, aux visages des gens…une entreprise qui emploie presque tous mes talents de  photographie, de coaching. Je suis contente de faire des conférences, des ateliers, des séminaires à Paris, effectuer des voyages sur des bateaux dans le monde entier avec ma femme. Je suis heureux d’avoir pu former 400 entrepreneurs dans le monde qui gagnent ont créé des entreprises. Récemment j’étais en Côte d’ivoire avec mon mentor divin Darcy Ogandaga. Un homme  généreux qui m’a appris des choses, qui a cru en moi, qui m’a conduit dans ma destinée. Dans la vie, lorsque tout le monde te tournera le dos, Dieu emmènera une personne dans ta vie qui te comprend. C’est un mentor qui te tiendra par la main. Mon mentor et moi avons un parcours similaire car tout comme moi, il a perdu son père. Je me retrouvais en lui. Lui également se retrouvait en moi mais lorsqu’il était plus jeune. 

Alors, j’ai commencé à créer cette force qui me rend heureux. Aujourd’hui, ma femme et moi travaillons à notre propre compte. Nous avons pris le risque d’aller à contre-courant de la société et d’obéis aux recommandations divines. Je me souviens encore de ces jours ou j’étais accablé par les factures, je prenais mon ordinateur MacBook, pour mettre à jour mon Cv pour déposer dans une entreprise pour avoir du boulot afin de subvenir aux besoins de ma famille. Mais il y avait toujours cette voix qui me déconseillait de le faire. Les personnes qui sont appelés sont les premiers à faire de lourds sacrifices. Je me sers de ce vécu pour mettre de l’espoir dans le cœur des gens, pour les encourager. Parce qu’en chemin je rencontre des personnes qui passe pratiquement par le même processus ou Dieu leur demande de faire certaines choses. Je suis bien placée pour dire aux gens que pendant 7 ans j’ai vécu dans des difficultés financières dans un studio avec ma femme et ma fille. Nous avons un canapé en journée qui se transformait en lit les nuits. Dans ce studio, je faisais des émissions vidéo pour encourager les gens, pour changer la vie de plusieurs personnes parce que je croyais en cette vision. A un moment, les gens ne nous rendaient plus de visite. Les gens nous cataloguaient par vous vivez encore dans cette petite maison là ? » J’ai compris que je devais traverser toutes ces difficultés pour devenir celui que je suis aujourd’hui. Je suis contente de la femme que Dieu m’a donné. Car j’en connais qui repoussent chemin à la moindre difficulté. Ma femme a su toujours m’encouragé dans cette voie. Dieu teste sur le chemin de la Destinée. Jai du protéger ma Foi.

Alors, dis-moi, ou en es-tu avec ta Foi ? Que fais –tu quand les gens critiquent tes projets, tes rêves ? Est-ce que tu abandonnes ? Ou tu continues ? Es-ce que tu te bats pour ton rêve ? Crois-tu encore au fait que les choses soient possibles pour toi ?

Le livre de la Sagesse dit que c’est impossible d’être agréable à Dieu sans la Foi. Je voulais te parler aujourd’hui pour t’encourager à défendre tes projets bec et ongle.  Les gens de ton entourage qui te mettent la pression ne ressentent pas un feu en toi. Parfois le Diable se sert les gens pour détruire ton projet. Ne lâche pas. Je reçois tous les jours de nombreux messages, mails et des coups fils. Le dernier message venait d’une femme qui a acheté mon coffret sur la stratégie médias. C’est un coffret qui m’a permis d’avoir des ressources financières sur internet et de présenter mes talents au monde. Elle m’a remercié et m’a énormément béni. Parce que grâce à ce coffret, elle a pu créer le site internet de son entreprise tout un concept qui l’aide à attirer des clients.

Je t’encourage à te battre et à ne rien lâcher dans la vie.

Sois béni.

3 Commentaires

Naomie
Merci Coach William pour votre témoignage et vos conseils, qui nous réconfortent et nous permettent de tenir bon sur le chemin de la destinée malgré les incompréhensions.
William Djamen
Je vous en prie.
Rebecca charlie
Merci pour votre témoignage. Je me sens tourmentée, affligée, je ne comprends rien... Côté finances c'est le chaos depuis plusieurs années. Je rentre et sors d'un cycle d'endettement, je mets sur pied un projet, il s'éteint comme un feu de paille, côté mariage c'est pire en ce moment... Infidélités de mon époux, humiliations etc... Je suis partie de chez moi... Je songe au divorce
William Djamen
Bonjour, Dieu peut faire des miracles tenez bon.
Danièle
Merci beaucoup pour ce partage de votre expérience.
William Djamen
Je vous en prie.

Laissez votre commentaire

83774

Limite de caractères 400